switchgrass

gamagrass

chasse

miscanthus

 

Qu'est-ce que Gamagrass ?

 

Le Gamagrass (Tripsacum dactyloides) est une graminée pérenne, vivace. Cette herbe haute et robuste est reconnue depuis longtemps comme une herbe fourragère très productive avec un taux de photosynthèse parmi les plus élevés signalés dans la littérature scientifique pour toutes les espèces.

Des peuplements naturels ont été trouvés dans la majeure partie de la moitié est des États-Unis. Il peut également être productif dans les régions arides à l'aide de l'irrigation. À ce jour, des recherches limitées ont été effectuées sur la résistance à l'hiver du Gamagrass aux États Unis dans les plaines de l'extrême nord. Il convient parfaitement au climat Français.

 

Les avantages:

Une autre caractéristique unique du Gamagrass est sa capacité à verdir plus tôt au printemps et à présenter une croissance des semis plus rapide la première année que les autres graminées pérenne. Cette plante en C4, comme le maïs ou le sorgho, à sont pique de production de fourrage en pleine été, là où les autres graminée réduisent drastiquement leur production en période estivale.

Le Gamagrass est nutritif et facilement consommé par toutes les catégories de bétail. Les rendements fourragers potentiels élevés et l'appétence se combinent pour en faire une herbe supérieure pour la fenaison ou le pâturage.

Les tests effectués ont révélé les résultats suivants : dans les peuplements avec suffisamment d'eau et d'engrais, les rendements de trois coupes (à 45 jours d'intervalle : 1er juin, 15 juillet et 1er septembre) variait généralement de 17 à 19 tonnes par hectare de fourrage à 11 % à 15 % de protéines contenant 65 % de TDN sur une base anhydre.

 
 

Les applications:

Vous souhaitez résoudre vos problèmes de productivité des pâturages ? Gamagrass est peut-être la solution que vous recherchiez. 

Son adaptabilité à une large gamme de climats et de sols (du plateau au fond, sablonneux à argileux) lui vaut une place dans votre exploitation.

L'énorme potentiel de repousse du gamagrass et la qualité élevée et constante du fourrage sont la clé pour débloquer vos profits de pâturage.

ATTENTION au surpâturage : le peuplement des pâturage naturelle du Gamagrass à largement était éliminé car les animaux le préféré aux autres graminées.

En couvert les plantes offrent une bonne couverture de nidification au sol aussi pour les faisans et les cailles. 

Il peut également être utilisé dans les bandes filtrantes, les bordures de champs, les bandes tampons de contour, les bandes de pièges à vent croisés et les tampons forestiers riverains pour l'absorption d'azote et de phosphore et le contrôle de l'érosion.

 

La gestion:

La semence peut être semée avec un semoir en lignes ou un semoir monograines. La graine est de la taille, la forme et la couleur de la graine de millet, mais est enfermée dans une capsule dure en forme de cylindre, de couleur verte à beige et de la taille d'une petite semence de maïs.

Une manipulation et une préparation soigneuses lors de la plantation sont importantes pour un établissement réussi.

Les graminées ont généralement besoin de plusieurs années pour s'établir. Peut-être parce que le Gamagrass est un parent du maïs, il présente des caractéristiques similaires. Gamagrass réagit à des niveaux d'engrais plus élevés que la plupart des autres graminées pérenne. Il a également la capacité d'émerger d'une profondeur de sol comparable à celle du maïs. 

 

Polyvalence:

En association de plusieurs graminées vous optimisez et maximisez votre production de fourrage de qualité. Mais attention à bien composer votre mélange et la quantité de chaque espèce pour ne pas les mettre en concurrence au moment ou elles doivent produire.

Pour maintenir un peuplement productif, il est essentiel de ne pas faire de foin ou de faire paître des plantes à moins de 15 à 20 centimètres de refus, car une grande partie des réserves végétales sont stockées dans la base de la plante et permettent un redémarrage en végétation rapide pour le pâturage et les coupes futures.

Compte tenu de sa grande appétence, il est souvent plus facile à gérer en peuplement pur dans le cadre d'un système de pâturage en rotation ou en prairie de fauche.

​Des essai sont en cours de mise en place dans les Vosges, en Bretagne et dans la Haute-Garonne. Si vous êtes intéressé pour faire un essai, faites vous connaitre par mail ou par téléphone.

 

Fiche téléchargeable