Avantages du couvert

couvert à gibier
  • L'avantage d'organiser un territoire de chasse en implantant des parcelles de couvert, c'est le maintien et l'augmentation de la population de gibier dans un secteur sans occasionner de nuisibilité.
 
Pour atteindre cet objectif une règle est simple. Théoriquement, 2% du territoire de chasse doit être consacré à diverses cultures afin de maintenir le gibier.
Besoins théoriques en surface de culture spécifique par animal:

- 0,15Ha --> / Cerf

- 0,08Ha --> / Daim

- 0,03Ha --> / Chevreuil

  • Tous les endroits aussi petits soient-ils sont bons à mettre en culture. Sous les poteaux de ligne haute-tension, les buttes de terres de bords de champs trop abruptes pour y mettre une moissonneuse, les bords de ruisseaux, de chemins, de bois, inexploités par nos agriculteurs. Si vous avez la chance de pouvoir exploiter de plus grandes parcelles, mettez en culture des parcelles longues et étroites préférées par le gibier.
  • Si ces parcelles sont attrayantes pour la faune, elles pourraient même permettre de ne pas causer de dégât dans les parcelles de cultures agricoles voisines.

En milieu forestier, garder à l’esprit de ne pas faire de parcelles trop grandes, entre 0,3ha et 0,5ha d'une même culture. Là aussi, toutes les surfaces exploitables sont bonnes à prendre. Bord de fossé, lisière de bois, proximité de point d'eau, milieu de chemin forestier seront toujours un plus pour permettre au gibier d'y trouver un intérêt et rester.

 

Bon de commande switchgrass, miscanthus

Couvert de chasse : switchgrass

Cerf, sanglier, chevreuil, perdrix, faisan, lièvre, lapin, etc...

Couvert à gibier

Une dose de switchgrass pour 1 ha de couvert